Juste une mise au point

Vos messages

Juste une mise au point

cavousprarticle.png

Si les avis divergent en faveur de l'un ou des autres, vos nombreux courriels & posts déplorent en tout cas le clash sur le plateau de "C à vous" le 6 mars dernier entre Nicolas Dupont-Aignan, invité et l'équipe.

Dès le lendemain, Anne-Elisabeth Lemoine proposait une mise au point en ouverture de l'émission :

"Bonsoir à tous, chers téléspectateurs et merci de votre confiance, parce que nous sommes à votre service, au service d’une information la plus sérieuse et professionnelle possible, mais toujours indépendante.

Si nous avons invité Nicolas Dupont-Aignan hier, c’est en vertu du pluralisme auquel le service public, que nous représentons, est profondément attaché et à l’occasion du prochain scrutin européen auquel le président de « Debout la France » est candidat ; l’Europe, c’était d’ailleurs hier soir la première question de Patrick :

(Extrait de « C à vous » diffusée le 6 mars)

Pas de réponses à des questions factuelles, chiffrées, pas de contrarguments développés mais des accusations infondées, des invectives :

(Extrait de « C à vous » diffusée le 6 mars)

Nous ne menons pas d’interrogatoire, nous apportons la contradiction à tous nos interlocuteurs. Jamais nous n’avons appelé à la haine des responsables politiques ou des élus que nous recevons. Par ailleurs, nous constatons que le plateau de "C à vous" n’est pas le premier à être le théâtre de la stratégie du buzz et du clash adoptée depuis plusieurs années déjà par Nicolas Dupont-Aignan :

(Extraits d’Images de franceinfo: (février 2019), TF1 (mars 2017), Canal+ (avril 2012) )

Aujourd’hui, Nicolas Dupont-Aignan affirme que c’est d’un commun accord qu’il a quitté le plateau de « C à vous » au moment où c’était prévu. C’est faux. C’est bel et bien nous qui avons décidé de mettre un terme prématuré à cette interview, le débat et l’échange devenaient impossibles :

(Extrait de « C à vous » diffusée le 6 mars)

Voilà pour cette mise au point qui nous semblait nécessaire Pierre. »

Pierre Lescure prend ensuite la parole pour, en substance, revenir sur la notion de liberté fondamentale de la presse et des devoirs inhérents, de rigueur, de respect de la part des journalistes mus par les principes de l’échange, de la décence et de la vérité dans l’exercice de leur métier.

Les émissions des 6 et 7 mars dernier sont accessibles dans le délai imparti sur le site dédié via le lien suivant : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/

Salutations attentives,

Fabienne Abbou - Chargée de la médiation des programmes

Publicité